La Monusco désenclave Dungu en réhabilitant la route de Faradje

Longue de près de 150 kilomètres, la route Dungu-Faradje a été inaugurée jeudi 2 juin 2011, après sa réhabilitation par le contingent indonésien de la Monusco. L’administrateur du territoire de Dungu a salué cette initiative qui vient désenclaver sa juridiction, située à 780 kilomètres au nord-est de Kisangani, dans la Province Orientale. 

La coupure du ruban symbolique pour la réouverture de cette route a été effectuée par le commandant des forces de la Monusco, le lieutenant général Ghander et l’administrateur de Dungu, Venant Nkosi.

Plusieurs autorités étatiques et non étatiques locales étaient présentes à la cérémonie.

L’autorité territoriale a apprécié à sa juste valeur le travail accompli par la Monusco.

La réhabilitation de la route Dungu-Faradje vient désenclaver son entité avec des conséquences socio-économiques certaines, a laissé entendre Venant Nkosi.

Il a affirmé avoir constaté déjà la baisse des prix des produits manufacturés et des matériaux de construction.

Ce constat a été confirmé par la société civile locale, qui a indiqué, par exemple, qu’un sac de ciment est passé de 50 à 30 dollars américains.

Les travaux ont duré treize mois, mais leur coût n’a pas été révélé.

L’administrateur du territoire de Dungu a par ailleurs invité la Monusco à entamer aussi, le plus vite possible, des travaux similaires pour réhabiliter une deuxième route importante de la région: la route Dungu-Duru.

Le commandant Chander Prakash a rassuré qu’il est disposé encore à mobiliser ses troupes pour des travaux de maintenance de l’axe Dungu-Faradje réhabilité, afin qu’il soit dans un état de praticabilité durable et permanente.

Il a aussi promis de s’investir, en collaboration avec les FARDC, dans la sécurisation de cette route, pour permettre à la population de la région d’y circuler en toute quiétude.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner