Procès Chebeya: les avocats de la défense accusent les parties civiles de malhonnêteté intellectuelle

Le collectif des avocats de la défense dans le procès Chebeya a accusé les parties civiles de tricherie et de malhonnêteté intellectuelle, au cours d’un pont de presse tenu lundi 6 juin à Kinshasa. Le conseil des prévenus a affirmé que les avocats des parties civiles ont déposé en cachette, depuis le 30 mai, leurs notes des plaidoiries au greffe de la cour militaire.

Le retrait des parties civiles du procès ne leur donne plus le droit de siéger en cette qualité, a souligné Me Bokata Ikundaka, le président du collectif qui défend les intérêts des prévenus Daniel Mukalayi et consorts:

«Les parties civiles ne sont plus admissibles à recevoir cette qualité, ni à se voir allouer un quelconque montant. Nous sommes surpris qu’ils aient déposé leurs notes des plaidoiries  en catimini.»

Bokata Ikundaka s’en remet à la cour militaire pour statuer sur ce cas:

«Lorsqu’on fait de la justice un spectacle et qu’on se retire avec fracas en prenant les médias à témoin, traitant la justice de mascarade, commettre un tel acte, c’est de la malhonnêteté intellectuelle.»

Un des avocats des parties civiles, Guylain Malhere, a demandé par contre de distinguer les plaidoiries des répliques à la défense.

«Les parties civiles ont plutôt renoncé aux répliques refusant la requalification des faits mis à charge des prévenus. Elles n’ont jamais renoncé à se constituer parties civiles», a précisé Guylain Malhere.

Il estime qu’il y a une confusion délibérément entretenue au niveau de la défense.

«C’est en toute logique que la partie civile avait le droit de résumer la manière dont la procédure s’était déroulée et c’est ce qu’elle a déposé », a poursuivi Guylain Malhere, un des avocats qui plaident la cause des proches de Floribert Chebeya.

Cet ancien directeur exécutif de la Voix des sans voix (VSV) a été retrouvé mort dans sa voiture le 2 juin au quartier Mitendi de Kinshasa. Et son chauffeur, Fidèle Bazana, porté disparu depuis lors, a été officiellement déclaré mort.

Lire aussi:

Procès Chebeya: première comparution du général John Numbi

Procès Chebeya: le ministère public maintient la peine de mort contre les prévenus

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner