Butembo: deux cas d’assassinat dans des centres d’inscription

L’ONG  de défense des droits de l’homme Voix des sans voix (Vsv) dénonce le comportement inhumain des éléments de la police locale dans les centres d’enrôlement des électeurs. A moins de deux mois, des policiers ont tué deux personnes dans des centres d’enrôlement, selon cette ONG. Dans une lettre adressée à l’inspecteur urbain de la police ville de Butembo le week-end dernier, la Vsv demande le recyclage des éléments de la police nationale congolaise, notamment ceux issus des groupes armés Maï Maï Pareco.

Selon cette ONG, le meurtre le plus récent remonte  au jeudi 9 juin. Mlle Kavua Safi, 20 ans, a été abattue au centre d’enrôlement de Burindi. Un policier apparemment ivre voulait récupérer les 400 Francs congolais qu’il avait remis à la fille, en échange avec la boisson locale qu’elle vendait. Face au refus de la vendeuse, le policier lui a logé une balle. La victime est morte sur le coup.

Le deuxième meurtre avait été commis au centre d’enrôlement de Butshindo au début du mois de mai. Il s’agit d’une femme qui allait se faire enrôler  à 16 heures locales. Vers 20 heures, les voisins ont entendu des coups de feu, tirés sans doute par les deux policiers commis à la surveillance du centre. Le lendemain, les deux agents de l’ordre s’étant volatilisés,  le corps de la victime a retrouvé inerte,  criblé de balles.

La Vsv attribue ces deux meurtres aux policiers issus du groupe armé Maï Maï Pareco.

Face à cette insécurité, elle demande au gouvernement de prendre des mesures urgentes, pour  réformer de la police et envisager sa professionnalisation. Elle demande aussi le paiement régulier de la solde des policiers et soldats.

La Vsv exhorte enfin la population à collaborer avec les services de l’ordre pour arrêter les présumés tueurs et les déférer à la justice.

Pour sa part, le colonel Blaise Bimundu l’inspecteur urbain de la police de Butembo, affirme avoir transmis la doléance de la Vsv à sa hiérarchie à Goma.

Lire aussi au sujet de l’insécurité à Beni Butembo:

Nord-Kivu: la démilitarisation de Beni est lancée

Le clergé de Butembo appelle le gouvernement à agir contre l’insécurité

Butembo: des attaques armées à répétition à Batangi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner