Recrudescence de la rougeole au Maniema : près de 40 décès malgré la campagne de riposte

Un enfant sous traitement pour la rougeole dans l'hôpital de Baraka, appuyé par MSF, dans le sud-Kivu. Photo MSF 2010Un enfant sous traitement pour la rougeole dans l’hôpital de Baraka, appuyé par MSF, dans le sud-Kivu. Photo MSF 2010

Un enfant sous traitement pour la rougeole dans l'hôpital de Baraka, appuyé par MSF, dans le sud-Kivu. Photo MSF 2010

La rougeole reste une préoccupation dans la province du Maniema. Des enfants et même des adultes meurent encore de cette épidémie, affirment des sources médicales.  D’après le médecin coordonnateur du Programme élargi de vaccination (PEV),  on a enregistré presque  40 cas de décès à Kindu et  les treize autres zones de santé  du Maniema  depuis la campagne de riposte.

Selon le docteur Jean Baptiste Shuli Tchomba, la situation est maîtrisée cinq zones de santé. Il s’agit de Kindu et de Alunguli dans le centre de la province et de Samba, Kasongo, et Kibombo dans le sud , mais il faut orienter les actions beaucoup plus  vers les zones de santé  situées au nord de la province, proches d’Ubundu dans la Province Orientale.

Le docteur Jean Baptiste Shuli Tchomba explique :

«La situation est inquiétante dans la zone de santé de Kindu. Il y a encore des cas qui sont signalés par-ci, par-là, et nous avons pris des dispositions pour leur prise en charge correcte dans les structures étatiques [centres de santé et hôpitaux publics].»

Le médecin avance le chiffre de quarante décès. Ce qui, selon lui, est inquiétant et déplorable.

Maintenant, souligne-t-il, on doit organiser la campagne de vaccination dans les zones de santé du nord de la province, à savoir Lubutu, Ferekeni, Obokote et Punia, car, la zone de santé voisine de Lowa dans la Province Orientale est en pleine épidémie.

Deux  cas sont déjà signalés dans la zone de santé d’Obokote,  tandis que Ferekeni a envoyé quatre échantillons, a précisé la même source.

« Ces zones sont en danger et les moyens sont disponibles pour organiser une campagne de suivi dans les quatre zones de santé du nord du Maniema », conclut le docteur Shuli.

Lire aussi, concernant la rougeole au Maniema:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner