Le choléra fait des ravages dans la Mongala, 21 morts déjà

Baende, gouverneur de la province d'EquateurBaende, gouverneur de la province d’Equateur

Baende, gouverneur de la province d'Equateur

Le gouverneur de l’Equateur, Jean-Claude Baende, a confirmé, samedi 25 juin, l’information selon laquelle vingt-et-une personnes sont mortes d’une épidémie de choléra dans dix districts sanitaires de la Mongala depuis début mai dernier. Au cours d’une réunion de crise, à Mbandaka, le gouvernorat de province et ses partenaires dans le secteur de la santé dont la Monusco, les agences onusiennes et MSF/Belgique, ont décidé d’organiser la riposte.

D’après Jean-Claude Baende, les zones affectées par cette épidémie sont situées le long du fleuve Congo et de la rivière Ubangi.

Ce qui laisse croire, selon lui, que le microbe serait importé par les voyageurs en provenance de Kinshasa et de Bandundu.

Déjà, 259 malades ont été enregistrés depuis le 2 mai, dont 21 décès.

Les échantillons testés à l’Institut nationale de recherches biologiques, à Kinshasa, ont confirmé cette épidémie.

«Quatre échantillons ont été envoyés au laboratoire national de l’INRB, dont trois diagnostiqués au choléra. Il s’agit de bel et bien de l’épidémie de choléra qui vient de toucher notre province avec un taux de natalité de 8%», a souligné le gouverneur Baende.

A Mbandaka, tout cas suspect de diarrhée est conduit à l’hôpital général de référence de Wangata, ex-Mama Mobutu.

Pour bien mener la riposte, le chef de l’exécutif de l’Equateur a sollicité aussi l’appui du gouvernement central.

Parallèlement, Jean-Claude Baende attend de la population de sa province une stricte observance des règles hygiéniques pour éviter la maladie.

C’est notamment:

  • laver les mains avec du savon après les selles ou avant de manger,
  • laver et bien cuire les aliments,
  • bouillir l’eau de boisson,
  • bien couvrir les immondices,
  • ne pas manipuler les cadavres des victimes du choléra.

Lire aussi sur Okapi.net:

Kisangani : recul de l’épidémie de choléra à Makiso

Journée mondiale de la santé : certains maladies considérées comme éradiquées refont surface en RDC

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner