RDC: violences sexuelles, la Lizadeel condamne les jugements de moins de 5 ans

Femmes victimes de viol à Goma/RDCongo, 27 April 2006. AFP PHOTO/JOSE CENDONFemmes victimes de viol à Goma/RDCongo, 27 April 2006. AFP PHOTO/JOSE CENDON

Femmes victimes de viol à Goma/RDCongo, 27 April 2006. AFP PHOTO/JOSE CENDON

La majorité des auteurs des violences sexuelles sont parfois condamnés à 3 ou 6 mois, alors que la loi prévoit 5 ans au minimum. C’est ce qui ressort du rapport présenté mardi 28 juin au ministère du Genre à Kinshasa, par la Ligue de la zone Afrique pour la défense des droits des enfants et élèves (Lizadeel).

Ce rapport a porté sur l’état de lieux des dossiers judiciaires des victimes de violences sexuelles traités par les juridictions de Kinshasa en 2010.

« Sur 245 condamnations des jugements, nous n’avons trouvé que 36 dossiers. 5% des dossiers ont respecté les normes, et tous les autres n’ont pas respecté les normes. Les juges s’organisent pour ne pas condamner », a déclaré le président de la Lizadeel, Godefroid Kayembe.

Pour remédier à cette situation, la Lizadeel recommande aux autorités judiciaires de sanctionner les juges et magistrats qui violent la loi sur les violences sexuelles.

«Nous mettons à la disposition des autorités judiciaires un certain nombre de statistiques et de dossiers que nous avons suivis nous-mêmes pour les quels nous nous plaignons que les juges ne se sont pas comportés correctement », a affirmé Godefroid Kayembe.

Lire aussi:

La recrudescence des cas des violences sexuelles sur mineurs à travers le pays

Kinshasa: justice pour mineurs, 12 nouveaux magistrats installés

Beni: violences sexuelles, le tribunal rend 10 jugements en chambre foraine

Bukavu: un projet pour appuyer la réduction des violences sexuelles sur le genre

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner