Kisangani: fin des opérations d’enrôlement, un député se dit déçu

Le député Hubert Pierre Molisho, élu de Kisangani, s’est dit très déçu la semaine dernière du faible taux d’enrôlés dans la Province Orientale. Il a  affirmé dans un point de presse que la province aurait pu enregistrer beaucoup plus d’électeurs si la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) avait encore prolongé les opérations d’enrôlement. Des allégations que rejette la Ceni. Son secrétaire exécutif estime qu’il n’y aurait pas plus d’enrôlés en cas de prolongation.

Le député national Hubert Pierre Molisho estime que le projet de kits mobiles n’est resté qu’une simple promesse jusqu’à la fin des opérations de révision du fichier électoral. Dans certains coins de la province, les populations n’ont pas eu la possibilité de s’enrôler, faute de kits.

« Le pourcentage d’enrôlement est moins élevé qu’en 2005-2006. A Bolomboki, Banalia par exemple, le travail de la Ceni était partiel. Je suis très déçu », déclare-t-il.

Réagissant à ces allégations, le secrétaire exécutif de la Ceni affirme que la Province Orientale a enregistré cinq cent mille électeurs de plus qu’en 2005-2006. Le résultat est excellent à la date du 13 juillet, puisque ce score n’est encore que partiel. 

Jean-Pierre Makakaro estime que le délai  d’inscription était suffisant. La période d’enrôlement  s’est étalée sur 100 jours au total.

Lire aussi:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner