Shabunda: retour au calme après la protestation de jeunes contre l’insécurité

Le point A en rouge, le territoire de Shabunda, dans la Province du Sud-Kivu en RDC, localité sur Google Map.Le point A en rouge, le territoire de Shabunda, dans la Province du Sud-Kivu en RDC, localité sur Google Map.

Le point A en rouge, le territoire de Shabunda, dans la Province du Sud-Kivu en RDC, localité sur Google Map.

La situation est redevenue calme à Shabunda-centre, mercredi 20 juillet, après une vive tension observée la veille dans cette cité. Selon des sources concordantes, des jeunes gens ont lancé des pierres sur la paillote du bureau de l’administration du territoire où s’étaient réunis, mardi 19 juillet, une délégation de la Monusco conduite par le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, Roger Meece, le gouverneur du Sud-Kivu Marcellin Chishambo et quelques autorités locales.

Les manifestants ont grièvement blessé deux policiers et cassé la vitre de l’hélicoptère de la Monusco, obligeant la police à tirer des coups de feu en l’air pour les disperser, indiquent ces sources concordantes. L’hélicoptère a finalement décollé.

Ces jeunes gens scandaient des slogans hostiles à la Monusco et au gouvernement congolais. Ils disaient être excédés par les attaques à répétition, les pillages, les enlèvements et les viols, devenus selon eux le lot quotidien des habitants du territoire de Shabunda.

Peu avant leur coup de colère, ces manifestants avaient demandé de parler au gouverneur Chishambo. Ceci a été fait, mais n’a pas empêché la situation de dégénérer, indiquent des sources ayant requis l’anonymat.

La population locale reproche au gouvernement provincial et à la Monusco leur « inaction face à l’insécurité récurrente » occasionnée par les rebelles des FDLR depuis le départ des FARDC dans les centres de formation de régiments.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner