Hôpital général de Walikale: 9 patients meurent en trois jours faute de médicaments

L’hôpital général de Walikale manque de médicaments, a constaté Radio Okapi, mardi 26 juillet. Selon un membre de la coordination de la société civile de ce territoire, cette structure de santé a enregistré neuf morts entre le vendredi et le dimanche 24 juillet.

La population accuse les responsables de l’hôpital de détourner les médicaments achetés grâce aux collectes effectuées auprès des habitants de Walikale et ceux envoyés par les partenaires de cette structure de santé.

Pour se faire soigner, les malades de Walikale se rendent notamment dans les hôpitaux situés dans la localité de Lubutu en Province Orientale où les soins sont dispensés gratuitement ou à des prix peu élevés.

Le médecin inspecteur provincial intérimaire, Simon Makalu, reconnaît la situation mais il souligne que des mesures sont déjà envisagées pour remettre de l’ordre dans la gestion de l’hôpital de Walikale.

L’administrateur du territoire, Dieudonné Tshishiku, se dit conscient du problème d’accès aux soins médicaux dans cette partie du Nord-Kivu. Il reconnaît que les décès enregistrés ces derniers jours sont dus au manque de médicaments.

Il ajoute:

«S’il y a un partenaire qui peut aider l’hôpital général de référence à avoir les  médicaments  et  la prime du personnel soignant, je pense que ça peut aller.»

D’une capacité de cent lits, l’hôpital général de Walikale dessert une population d’environ 275 000 habitants.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner