Goma: 13 rebelles des FDLR rejoignent le centre de transit DDRRR de la Monusco

Des rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radiookapi.netDes rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radiookapi.net

Des rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radiookapi.net

Treize combattants des FDLR, dont un officier et deux cadres politiques, treize dépendants ainsi que trois civils Rwandais provenant de différents territoires du Nord-Kivu, ont rejoint le centre de transit de la section Désarmement, démobilisation, rapatriement, réintégration et réinstallation (DDRRR) de la Monusco à Goma, jeudi 1er septembre.

Sept autres combattants congolais de différents groupes Maï-Maï se sont également rendus volontairement.

Ce rapatriement résulte d’une forte campagne de sensibilisation engagée dernièrement par les employés de la section DDRRR de la Monusco, à travers toute la province du Nord-Kivu.

Selon les responsables de cette section de la Monusco, la majorité de ces combattants étrangers devraient être rapatriés dès vendredi 2 septembre, tandis que les Congolais seraient remis aux autorités de la Structure militaire d’intégration (SMI) en vue de leur réinsertion, selon la procédure en vigueur.

Les combattants rwandais sont venus des localités de Masisi, Kimua, Rutchuru-Binza et Ntoto notamment.

Parmi eux, un Lieutenant-Colonel de la branche Foca dénommé «Breece Lando.» Il a occupé de hautes fonctions dans son groupe. Il s’est rendu avec deux cadres politiques ainsi qu’une dizaine de combattants FDLR.

Les sept combattants congolais, eux, sont venus des groupes Maï-Maï et Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain  (APCLS), dans les mêmes secteurs.

Il y a enfin les seize civils rwandais. Toutes ces personnes sont arrivées à Goma entre le 25 août et jeudi 1er septembre.

 Lire aussi sur Radio Okapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner