Mbandaka : les enseignants décident de boycotter la rentrée scolaire

Enseignants et élèves d'une école à Kinshasa, 19/11/2011.Enseignants et élèves d’une école à Kinshasa, 19/11/2011.

Enseignants et élèves d'une école à Kinshasa, 19/11/2011.

Les différents syndicats de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel réunis vendredi 2 septembre en assemblée générale à Mbandaka ont décidé, à l’unanimité, de ne pas reprendre la craie lundi 5 septembre, jour de la rentrée scolaire. Ils posent un certain nombre de préalables avant la reprise des enseignements, notamment le paiement  du premier palier de Mbudi.

Le paiement par le gouvernement central du premier palier de Mbudi, la mécanisation des nouvelles unités, le paiement effectif des enseignants non-payés ainsi qu’une retraite digne de ce nom des enseignants avancés en âge sont autant des préalables posés lors de cette rencontre. Si toutes ces recommandations ne sont pas prises en compte par le gouvernement central, déclarent les enseignants mécontents, la rentrée scolaire à Mbandaka ne sera pas effective.

Selon Mukadi Kashama, secrétaire exécutif provincial du Syeco (Syndicat des enseignants du Congo), tous les enseignants sont tenus au respect de toutes ces recommandations.

Pour sa part, Antoine Baengeto,  ministre provincial de la Fonction Publique assumant,  l’intérim du ministre provincial de l’Enseignement, envisage une rencontre avec les autorités scolaires pour une solution négociée.
Les enseignants   prévoient une autre rencontre le 20 septembre, pour évaluer les mesures arrêtées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner