Masisi: sept personnes tuées en l’espace de deux jours

Sept personnes ont été tuées et quatre autres torturées, entre dimanche et lundi 26 septembre dans certaines localités de la chefferie de Bashali Mokoto dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. Selon des sources sur place, des hommes armés ont fait irruption dans le village de Rwankeri, dimanche aux environs de 20 heures locales.

Ils ont abattu cinq membres d’une même famille: les deux parents et leurs trois enfants.

Dans la même nuit, rapportent les mêmes sources, un déplacé de Muongozi qui venait de s’installer à Kichanga a été également tué par des hommes armés.

Un commerçant a été abattu par des bandits armés au cours de la même nuit dans sa boutique à Karuba.

Des sources concordantes indiquent que depuis le jeudi 22 septembre, un chef de guerre local, dénommé Erasto, recrute de force des jeunes gens dans les localités de Goriba, Kirumbu et Busumbura pour renforcer sa milice.

Quatre jeunes qui ont tenté de résister à ce recrutement ont été ligotés et tabassés. Ils seraient détenus dans un cachot à Busumbura.

Selon les habitants de ces localités, cette milice est responsable des tueries enregistrées ces derniers jours.

La population de cette partie du territoire de Masisi réclame l’implication des autorités provinciales pour mettre fin à ce climat de terreur. 

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner