Dongo: la majorité de refugiés prêts à rentrer une fois la sécurité rétablie, selon le HCR

«La majorité de refugiés qui ont fui Dongo pour s’installer au Congo-Brazzaville se disent prêts à rentrer si la sécurité est rétablie dans cette cité de l’Equateur.» La chargée de communication du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en RDC, Céline Schmitt, l’a déclaré, mardi 27 septembre à Radio Okapi, à son retour d’une tournée de quatre jours à Dongo et à Betu (Congo-Brazzaville).

Céline Schmitt a affirmé que les réfugiés qui sont déjà retournés à Dongo affirment que la paix est rétablie dans cette cité.

Elle a dit avoir constaté que la vie était de retour sur le marché de Dongo.

«Nous avons discuté avec les autorités locales de Dongo et les responsables de la Commission nationale pour les réfugiés. Ils disent que le processus de réconciliation se déroule bien jusqu’à présent. Ils n’ont pas enregistré d’incidents dans la cité ces derniers mois», a déclaré Celine Schmitt avant d’ajouter:  

«A Betu, nous avons participé à une restitution d’une visite des représentants des réfugiés à Dongo pour se rendre compte de la situation sécuritaire et en parler aux autres réfugiés.»

Plus de 116.000 (cent seize mille) Congolais de la RDC se sont réfugiés au Congo-Brazzaville à la suite des affrontements inter communautaires, survenues en octobre 2009 à Dongo, sur la gestion des étangs poissonneux.

Selon le HCR, à ce groupe se sont ajoutés plus 100.000 (cent mille) déplacés internes en RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner