Ituri: les attaques des miliciens du FRPI inquiètent les habitants d’Irumu

Carte du district de l'Ituri en Province Orientale.Carte du district de l’Ituri en Province Orientale.

Carte du district de l'Ituri en Province Orientale.

À quelques semaines des élections présidentielle et législatives en RDC, la société civile du territoire d’Irumu s’inquiète de l’activisme des miliciens du FRPI dans ce territoire de la Province Orientale. Le président de la société civile d’Irumu indique que dans la nuit de dimanche 9 à lundi 10 octobre, des miliciens du Front de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) ont pillé le village de Mangiva, enlevé trois personnes et blessé deux autres dont un militaire des FARDC.

Selon la même source, au cours de l’attaque, les miliciens ont aussi incendié des maisons dans la localité de Mangiva située à plus de 70 kilomètres au sud ouest de Bunia.

Des sources locales indiquent que le groupe de miliciens était composé de plus de cinquante combattants armés. Ces derniers ont tiré plusieurs coups de feu avant de piller le village.

Le président de la société civile d’Irumu affirme aussi que les assaillants ont vidé les boutiques et les pharmacies de ce territoire. Ils ont aussi emporté les habits, vivres, volaille et petit bétail appartenant aux villageois.

Le chef de collectivité de Basili indique que ces miliciens ont incendié quatre maisons dans sa juridiction la même nuit de dimanche 9 à lundi 10 octobre. Environ quatre mille habitants de cette collectivité ont fui dans la brousse.

Jeudi 6 octobre, un autre groupe de miliciens du FRPI a attaqué les villages d’Ozoba et de Ruzinga Kidogo en collectivité de Walendu–Bindi. Là aussi, ils ont pillé la population.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner