L’UDPS accuse Joseph Kabila "d’ignorer la notion de liberté publique"

Réagissant aux déclarations du président de la RDC, lors de sa conférence de presse, le secrétaire national de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) en charge des relations avec les partis politiques, Serge Mayamba, a affirmé: «Joseph Kabila ignore la notion de liberté publique».

Mardi 18 octobre, Joseph Kabila, candidat indépendant à la présidentielle avait déclaré aux journalistes que les manifestations de l’opposition n’empêcheraient pas la tenue des élections, ajoutant qu’elles n’étaient pas pacifiques.

Pour Serge Mayamba, les manifestations de l’UDPS n’ont pas pour objectif d’empêcher la tenue des élections mais plutôt d’obtenir la transparence du processus  électoral.

«Mais nous comprenons le chef de l’Etat sortant. Il a peut-être reçu des rapports qui l’ont poussé à faire pareille déclaration,» poursuit-il avant d’ajouter que son parti maintenait l’organisation des marches tous les jeudis «jusqu’à ce que la voix de la démocratie triomphe».

Le secrétaire générale du parti, Jacquemin Shabani, a annoncé lors de la dernière manifestation que l’UDPS allait maintenir la pression jusqu’à avoir gain de cause.

Depuis plusieurs semaines l’UDPS organise des marches chaque jeudi pour obtenir l’audit du fichier électoral. Elles ont donné lieu à des affrontements entre policiers et manifestants.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner