Campagne électorale: les candidats ont des difficultés pour voyager en province

Quelques passagers ce 29/06/2011 à l’aéroport international  de Ndjili à Kinshasa  pour embarquement vers Lubumbashi à bord d'un Airbus A320 de la CAA. Radio Okapi/ Ph. John BompengoQuelques passagers ce 29/06/2011 à l’aéroport international de Ndjili à Kinshasa pour embarquement vers Lubumbashi à bord d’un Airbus A320 de la CAA. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Quelques passagers ce 29/06/2011 à l’aéroport international de Ndjili à Kinshasa pour embarquement vers Lubumbashi à bord d'un Airbus A320 de la CAA. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Certains candidats à la députation nationale qui doivent aller battre campagne en province rencontrent des difficultés pour voyager. Depuis la suspension de la licence de Hewa Bora à la suite du crash du Boeing 727 de l’entreprise à Kisangani, le 8 juillet 2011, la Compagnie africaine d’aviation (CAA) est la seule société d’aviation à effectuer des vols à l’intérieur du pays. Certains voyageurs affirment être obligés de réserver leur place une à deux semaines avant le vol.

Une candidate à la circonscription de Lisala rencontrée par un reporter de Radio Okapi, lundi 31 octobre, affirme n’avoir pas pu trouver une place cette semaine dans le vol à destination de cette ville de l’Equateur. Chaque vendredi, la CAA organise un vol Kinshasa-Lisala.

«Il n’ y a pas de place. Si la société pouvait mettre deux vols par semaines durant cette période électorale, ça nous arrangerait. Là nous sommes vraiment en difficulté. On ne se sait pas se rendre à la date qu’on a programmée pour notre campagne,» indique-t-elle.

Le directeur gérant de la CAA assure que sa compagnie va bientôt augmenter le nombre de ses vols avec la mise en services de trois nouveaux avions:

  • un Airbus de cent quatre-vingts places
  • un Fokker de cent places et un autre de cinquante places

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner