Katanga: l’Udeco s’oppose à la permutation des bourgmestres de Lubumbashi

L’Union pour le développement du Congo (UDECO) de Baudouin Banza Mukalayi Sungu accuse le gouverneur du Katanga d’avoir violé la Constitution en permutant les bourgmestres de la ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Katanga. Parti membre de la Majorité présidentielle (MP), plate-forme politique qui soutient la candidature de Joseph Kabila à la présidentielle du 28 novembre, l’UDECO qualifie l’acte posé par Moïse Katumbi Chapwe d’usurpation de pouvoir.

Selon le président provincial de ce parti, Kabongo Ngoy, l’acte de Moïse Katumbi est un sabotage.

«C’est une violation flagrante de la Constitution. La théorie de l’acte contraire ou le parallélisme de forme enseigne que l’acte du bourgmestre ne peut changer celui du maire, l’arrêté du maire ne peut pas non plus changer celui du gouverneur et enfin celui du gouverneur ne peut en aucun cas changer l‘ordonnance du chef de l’Etat», a dénoncé Kabongo Ngoy.

D’après lui, les bourgmestres étant nommés par le chef de l’Etat, il n’appartenait pas au gouverneur Katumbi de les permuter.

Un arrêté du gouverneur du Katanga, signé lundi 31 octobre, permute tous les bourgmestres, à l’exception de celle de la commune de Lubumbashi «pour des raisons d’efficacité».

Lire aussi sur radiooakapi.net

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner