Législatives: cinq candidats de la Majorité présidentielle accusent la Céni de fraude

Classements des bulletins et des urnes par des agents électoraux  le 2/12/2011 au centre de compilation à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, des élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John BompengoClassements des bulletins et des urnes par des agents électoraux le 2/12/2011 au centre de compilation à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, des élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Classements des bulletins et des urnes par des agents électoraux le 2/12/2011 au centre de compilation à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, des élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Cinq candidats députés, membres de la Majorité présidentielle (PPPD, MSR, ADH, F.C, et UNADEF) accusent la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) d’avoir favorisé la fraude aux élections du 28 novembre dans la circonscription d’Ubundu, à 125 km au Sud de Kisangani.

Mécontents, ces candidats proches du président sortant Joseph Kabila menacent de saisir la justice si rien n’est fait d’ici la publication des résultats provisoires des législatives.

Ils s’insurgent notamment contre la délocalisation des bureaux de vote, le trafic d’influences d’un candidat PPRD dans un centre de vote et le vote par dérogation de voyageurs sur décision d’un chef de poste d’encadrement du territoire d’Ubundu, en faveur d’un candidat.

L’un des candidats lésés, Joseph Tofendo Igaty a témoigné de ces irrégularités dans un entretien à Radio Okapi:

«Le chef de centre de vote d’Ongoka a été trouvé à 30 km du lieu de vote en train d’ouvrir les colis contenant des bulletins de vote. Ce cas a été porté à la police d’Ubundu et au bureau de la Ceni Ubundu. Le chef de poste de l’encadrement administratif de Lowa a signé une centaine de feuilles de route au profit de voyageurs et de passants. Nous avons même des copies entre nos mains (des originaux) où il a facilité les gens à voter par dérogation contrairement à la loi».

Joseph Tofendo Igaty a également accusé un député de la famille politique du chef de l’Etat sortant de prendre, par son propre véhicule, les gens pour les faire voter par dérogation au vu et su des agents de la Ceni et de la police sans être inquiété.

Il a indiqué que cette fraude s’est passée au site de l’EP. Lubamba I à Ubundu.

Saisi, le secrétariat exécutif provincial de la Ceni/Province Orientale dit ne pas être informé de cette situation confuse.

Son secrétaire exécutif adjoint promet de vérifier ce cas tout en demandant aux candidats de s’imprégner du rapport des témoins avant d’introduire un éventuel recours après la publication des résultats par la Ceni.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner