Equateur : le décès d’un militant de l’UCL divise les membres d’une famille

Une maison a été incendiée, une autre saccagée et deux personnes grièvement blessées, dont un policier, lors des accrochages survenus, lundi 12 décembre, entre les membres d’une même famille appartenant à des partis politiques opposés. Ces incidents se sont produits à Lolifa, à 12 kilomètres de Mbandaka, dans la province de l’Equateur.

Selon le chef de localité intérimaire, la tension était palpable entre les membres de cette famille lors de la campagne électorale. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase lundi dernier : une rumeur faisant état de la mort d’un militant de l’Union des Congolais pour la liberté, UCL.

Ce dernier avait été agressé lors de l’attaque du centre de vote de Bamanya par des hommes armés et en tenue militaire, le 28 novembre, jour du scrutin présidentiel et législatif en RDC et avait été admis aux soins à l’hôpital général de référence de Wangata.

A la nouvelle de sa mort, certains membres de sa famille en colère ont incendié la maison d’un militant de l’Alliance des démocrates humanistes, ADH,  qu’ils accusaient d’avoir participé à l’attaque. Une scission s’est créée dans cette famille entre les partisans de l’ADH et de l’UCL, entraînant ensuite une bagarre généralisée.

Une personne de la famille a été blessée à coup de machette. Un policier, qui avait tiré des coups de feu en l’air pour disperser les frères ennemis, a été passé à tabac et son arme ravie. Des renforts de policiers sont arrivés sur les lieux. Deux personnes, soupçonnées d’être à l’origine du drame, sont actuellement gardées à l’inspection provinciale de la police. Trois autres suspects ont été arrêtés mardi 13 décembre pour besoin d’enquête.

La population de Lolifa, qui s’était réfugiée dans la brousse lors de l’incident, a commencé à regagner timidement le village.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner