Climat morose sur les places commerciales de Kinshasa

Une vue d'un marché africain. Photo fotocommunity.frUne vue d’un marché africain. Photo fotocommunity.fr

Une vue d'un marché africain. Photo fotocommunity.fr

Plusieurs boutiques n’ont pas ouvert tôt le matin de ce lundi 19 décembre, comme elles en ont l’habitude à Kinshasa. La raison ? Des rumeurs faisant état d’une marche pacifique de l’opposition pour protester contre l’arrêt de la Cour suprême de justice validant la réélection de Joseph Kabila.

 Du marché central aux grands centres d’attraction de la capitale congolaise, les activités se sont déroulées normalement, mais dans une certaine peur de voir la situation sécuritaire dégénérer à tout moment.

Un commerçant de la place Victoire a expliqué pourquoi il n’avait pas encore ouvert ses  magasins, jusqu’en fin d’avant-midi: 

«Aujourd’hui, le climat n’est pas bon. C’est pourquoi nous nous sommes réservés pour ouvrir nos magasins. Sur la place Victoire, nous avons quatre magasins, et aucun d’eux n’est ouvert. Si vous voyez les gens circuler, c’est pour observer le mouvement. Ce n’est pas pour dire que tout le monde qui circule, le fait normalement.» 

Cet avis n’est pas partagé par un autre commerçant rencontré non loin de là, toujours sur la place Victoire, et qui a ouvert sa boutique. «Nous nous sommes bien réveillés : il y a le transport en commun, on change de l’argent. Nous aussi nous avons une boutique sur La Crèche, là, et elle est ouverte. Il n’y a rien d’inquiétant», a-t-il déclaré.

La circulation était intense sur plusieurs artères, mais pas de grande affluence pour les élèves qui étudient l’avant-midi.

Dans la commune de Limete, les chars de combats étaient encore visibles à l’entrée du quartier Uzam au quartier Kingabwa, alors que quelques dizaines de policiers étaient déployés toute la matinée au rond point des Huileries à Lingwala.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner