Prison de Bukavu: une lutte de leadership à l’origine de la tentative d’évasion de dimanche

Un prisonnier feignant de préparer son repas (fufu) dans la prison de Lodja le 18/08/2003. Ph-Don JohnUn prisonnier feignant de préparer son repas (fufu) dans la prison de Lodja le 18/08/2003. Ph-Don John

Un prisonnier feignant de préparer son repas (fufu) dans la prison de Lodja le 18/08/2003. Ph-Don John

Dans un communiqué daté du dimanche 1er janvier 2012, le commissaire provincial de la police nationale au Sud-Kivu, le général Gaston Luzembo N’semi Laka indique que la tentative d’évasion organisée le même jour à la prison centrale de Bukavu est partie d’un conflit entre pensionnaires lors de l’élection de leur représentant. Cette tentative a fait huit morts et quarante-sept blessés.

Selon le général Gaston Luzembo, la tentative d’évasion a été orchestrée par un groupe de pensionnaires qui voulaient imposer leur candidat à la fonction de «capita général» ou représentant des prisonniers.

Le communiqué explique aussi que c’est un officier supérieur des Forces armées de la RDC (FARDC) en détention préventive qui a remis une grenade au candidat qu’il voulait imposer.

Ce dernier, furieux d’être rejeté par un autre groupe, s’est dirigé vers la grille principale de la prison pour faire exploser sa grenade et provoquer une évasion massive. L’arme a explosé dans sa main avant qu’il n’ait atteint la grille, provoquant sa mort et celle de sept autres détenus.

Les autorités descendus sur les lieux de l’incident y auraient retrouvé la goupille de la dite grenade.

Pour la présidente de la société civile du Sud-Kivu, Elodie Ntamuzinda, cette tentative d’évasion est liée au non respect des droits des détenus.

Elle recommande notamment de:

  • séparer les détenus civils des militaires
  • désengorger les prisons et de nourrir
  • soigner les détenus

Elle invite aussi les autorités à rémunérer convenablement le personnel pénitentiaire.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner