Le ministre Luzolo Bambi sollicite l’implication des magistrats dans la lutte contre les «Kuluna»

Luzolo Bambi, Ministre congolais de justice, lors de l'atelier entre la  RD Congo et leCongo/Brazzaville à Kinshasa ce 10/03/2011.Luzolo Bambi, Ministre congolais de justice, lors de l’atelier entre la RD Congo et leCongo/Brazzaville à Kinshasa ce 10/03/2011.

Luzolo Bambi, Ministre congolais de justice, lors de l'atelier entre la RD Congo et leCongo/Brazzaville à Kinshasa ce 10/03/2011.

Le ministre de la Justice et Droits humains, Luzolo Bambi Lesa a réuni les magistrats de la justice civile et militaire mercredi 18 janvier dans son cabinet de travail. Objectif : analyser la situation de la criminalité dans la ville de Kinshasa en vue de mettre en place des mesures efficaces pour éradiquer le phénomène « Kuluna ». A l’issue de cette rencontre, il a invité tous les acteurs de la justice civile et militaire à s’impliquer dans la lutte contre ce phénomène.

Selon le ministre de la justice, les «Kuluna » (ces jeunes délinquants opérant avec armes blanches) ont exploité le climat politique qui a prévalu avant, pendant et après les élections pour commettre leurs forfaits.

«Les Kulunas s’étaient dilués dans les partis et regroupements politiques et habillés aux couleurs des partis politiques. Nous avons évité qu’en les poursuivant, nous soyons taxés d’étouffer la liberté d’expression publique », a déclaré Luzolo Bambi.

Maintenant que la confusion entre les «Kuluna» et les acteurs politiques est dissipée, dit-il, la justice congolaise reprend son travail normalement.

Il ajoute que pour réussir à éradiquer les «Kuluna», le gouvernement congolais s’est engagé à mettre à la disposition des magistrats  les moyens logistiques et financiers.

Pour le procureur de la République près le tribunal de grande instance de N’djili, Tshitenge Ludovic, outre l’organisation des audiences de flagrance et l’identification des «Kuluna», d’autres actions sont planifiées. Il cite notamment la réquisition de certains agents pour des descentes sur le terrain et la surveillance des coins chauds comme le quartier 1, Masina Siforco, Petro-Congo et Sep Congo dans le district de la Tshangu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner