Libenge: l’ONG «Les Aiglons» rejette les accusations de viol des mineures contre ses agents

Une femme victime de viol.Une femme victime de viol.

Une femme victime de viol.

L’ONG «Les Aiglons» a rejeté, jeudi 19 janvier, les allégations de viol des filles mineures portées contre certains de ses agents à Libenge (Equateur). L’association a fait ce démenti dans une note de clarification, datée du mardi 17 janvier, adressée à la notabilité de ce territoire du Sud Ubangui.

La population et les notables locaux de Libenge (Equateur) accusent les agents des organisations humanitaires de se livrer à l’exploitation sexuelle des mineures.

Témoignant sur Radio Okapi, lundi 16 janvier, le leader des jeunes de ce territoire, Steve Emange avait expliqué que ces humanitaires commettent leur forfait en échange des abris pour les victimes et parfois pour leurs familles, sans domicile après l’insurrection du mouvement rebelle MLIA en 2009 et 2010.

Dans sa correspondance, l’ONG «Les Aiglons» a indiqué qu’elle a pour mission de lutter contre les violences sexuelles et les autres formes de violations des droits de l’homme. Elle ne peut donc pas tolérer que ses agents se livrent à l’exploitation sexuelle des filles mineures.

Le coordonnateur des Aiglons, Polycarpe Ngawi, a cité l’exemple d’un agent révoqué au mois de novembre 2011 pour avoir épousé une femme vulnérable qui était aidée par le Haut commissariat aux réfugiés (HCR).

Il a, indiqué, par ailleurs, que son ONG se réservait le droit d’aller en justice pour redorer son image et celle de son partenaire, le HCR.

L’administrateur du territoire de Libenge, Joseph Kangolingoli exige, de son coté, une enquête pour tirer les choses au clair.

Il a soutenu l’idée de l’envoi d’une mission d’enquête, annoncée par le Réseau communautaire de protection de l’enfant (Recope).

Selon un reporter de Radio Okapi, une mission du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’Homme s’est rendue ce vendredi 20 janvier à Libenge pour des investigations sur ce dossier.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner