Province Orientale: vive tension à Mahagi à la suite de la mort d’un motard

Territoire de Mahagi dans la Province Orientale

Services  étatiques, magasins, boutiques et écoles  sont fermés ce lundi 19 mars à Mahagi centre situé à 200 kilomètres au nord de Bunia dans la Province Orientale. Selon la société civile locale, les habitants de Mahagi se sont soulevés pour protester contre ce qu’ils qualifient d’«homicide volontaire» d’un jeune homme tué dimanche dans un accident de circulation.

Des sources de la société civile rapportent que le jeune homme tué transportait sur sa moto des morceaux de bois qui ont égratigné le véhicule d’un cadre de l’Ogefrem pendant un dépassement.

Fâché, le propriétaire du véhicule qui était à bord aurait ordonné au conducteur de poursuivre le jeune homme.

«Le propriétaire du véhicule est descendu. Ils ont d’abord tabassé le motard, avant de le laisser partir. Quand celui-ci partait, ils ont compris que les coups qu’ils lui avaient administrés ne suffisaient pas. Ils l’ont poursuivi pour la cogner expressément.  C’était prémédité», raconte John Adubango, porte-parole de la société civile de Mahagi.

Dimanche après midi, certains habitants de Mahagi qui ont appris la nouvelle se sont soulevés. Ils ont incendié le véhicule du cadre de l’Ogefrem qui se trouvait dans un hôtel de la place et une moto trouvée sur place.

Cet hôtel et la maison du cadre de l’Ogefrem ont été saccagés. L’intervention de la Police nationale congolaise (PNC), qui a tiré plusieurs de feu coups de sommation, n’a pas réussi à maîtriser les manifestants. Ces derniers ont d’ailleurs intensifié leur mouvement lundi matin.

Déjà, l’administrateur du territoire a annoncé l’arrestation du présumé meurtrier. Le comité local de sécurité s’est réuni pour tenter de trouver une solution à cette situation. Une délégation des autorités du district de l’Ituri a, de son côté, quitté Bunia ce matin pour Mahagi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner