Ouverture à Kinshasa d’un forum international sur la gestion des ressources naturelles en Afrique

Matata Ponyo, ministre congolais des Finances prononçant son allocution ce 3/08/2011 à Kinshasa, lors de la réunion des Banques nationales africaines.Matata Ponyo, ministre congolais des Finances prononçant son allocution ce 3/08/2011 à Kinshasa, lors de la réunion des Banques nationales africaines.

Matata Ponyo, ministre congolais des Finances prononçant son allocution ce 3/08/2011 à Kinshasa, lors de la réunion des Banques nationales africaines.

Comment mieux gérer les ressources naturelles en Afrique pour assurer un développement économique et social des peuples? Les pays d’Afrique subsaharienne réfléchissent sur cette question au cours d’un forum international qui se tient du mercredi 21 au jeudi 22 mars à Kinshasa.

Organisée par le Fond monétaire international (FMI) et le gouvernement de la RDC, cette rencontre vise à «enraciner dans les pays africains les bonnes pratiques qui ont permis aux autres nations de tirer largement profit de leurs ressources naturelles», a déclaré le ministre congolais des Finances Matata Ponyo à l’ouverture de ces assises.

Les participants regrettent que le pétrole, les forêts et les mines qui représentent une majeure partie de la production et des recettes d’exportation des Etats africains n’apportent souvent qu’une faible contribution à leurs recettes budgétaires.

La directrice du Département Afrique au Fond monétaire international, Antoinette Sahey, reconnait que les obstacles à surmonter sont encore énormes en Afrique noire.

Notons que plus de cent personnalités du monde économique et scientifique prennent part à cette rencontre internationale de deux jours.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner