Masisi: 11 sites miniers «verts» de nouveau ouverts à l’exploitation

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

Onze sites miniers sur les vingt-et-un du territoire de Masisi, dans le Nord-Kivu, ont été rouverts à l’exploitation, selon un arrêté signé la semaine dernière par le ministre des Mines. Ces sites portent désormais l’étiquette «verts», contrairement au reste des sites marqués «jaune» ou «rouge», selon les cas. Cette mesure du gouvernement central va constituer une bouffée d’oxygène pour l’économie du Nord-Kivu, ont indiqué les autorités provinciales, ce jeudi 29 mars.

Les sites rouverts à l’exploitation sont ceux de:

  • Biabatama
  • Mataba
  • Gakombe
  • Luwowo
  • Koyi
  • Budjali
  • Bishasha
  • Nyamukubi
  • Kamatale
  • Birambo.

On y exploite de la cassitérite, du Coltan et du Wolframite.

L’arrêté qui a décidé de leur réouverture marque la dernière phase du processus de traçabilité des minerais. Ce processus part du puits d’extraction au point d’exportation, en passant par les centres de négoce.

Selon des experts du ministère provincial des mines, la validation de ces onze sites miniers signifie qu’il n’y a plus de militaires qui y exploitent des minerais et que les droits de l’Homme n’y sont plus violés. Ce qui implique que les minerais issus de ces sites ne sont plus «des minerais de sang» et peuvent désormais être étiquetés et exportés au niveau international. Déjà, deux bureaux internationaux de certification des minerais sont opérationnels à Goma.

Selon la ministre provinciale intérimaire des mines, Adèle Bazizane cet arrêté est le résultat du travail de la commission mise en place par les autorités provinciales suite à la suspension des activités minières au Nord-Kivu en 2010. Elle annonce que le travail d’inspection des sites miniers va se poursuivre dans les autres territoires de la province.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (63)
Elections (58)
RDC (57)
Ebola (57)
FARDC (54)
élection (46)
Monusco (46)
Beni (42)
ADF (37)
FCC (36)
Caf (28)
Opposition (24)
Vclub (24)
Léopards (20)