Gestion des finances publiques: la RDC toujours dans la zone rouge, selon la Banque mondiale

Des liasses de dollars américains et du Franc congolais

La République démocratique du Congo se retrouve toujours dans la zone rouge en matière de gestion des finances publiques. C’est ce qu’a déclaré Sissoko Fili, spécialiste en gestion financière à la Banque mondiale , lors d’un atelier tenu jeudi 29 mars à Kinshasa par le comité d’orientation de réforme des finances (Coref).

Cet atelier organisé en collaboration avec la Banque mondiale et l’agence britannique pour le développement a porté sur la présentation de l’exercice Pefa [Cadre de mesure de performance dans la gestion des finances publique].

Selon Sissoko Fili, la RDC affecte moins de ressources aux secteurs prioritaires que sont la santé et l’éducation. Le pays est aussi caractérisé par la mauvaise gouvernance. « Ce qui explique de graves dépassements budgétaires ».

Les efforts entrepris dans la réforme de ces secteurs n’ont pas encore produit des avancées significatives, explique Sissoko Fili.

Le Pefa a été mis en place depuis 2001 par la communauté internationale et expérimenté dans 200 pays au monde.

Il tient compte de 31 critères de performance parmi lesquels la crédibilité du budget depuis son élaboration à son exécution, les contrôles et les audits interne et externe.

La première évaluation du Pefa en RDC a eu lieu en 2008. Ici, seulement 8 indicateurs étaient cotés C [assez bon]. Tous les autres indicateurs étaient cotés D [la plus mauvaise note].

La deuxième évaluation est prévue en avril et mai, mais ne devra pas apporter des changements significatifs, selon l’avis de Sissoko Fili.

Plusieurs pays se retrouvent dans la zone rouge avec la RDC notamment le Congo, la République centrafricaine, le soudan, le Tchad et la Somalie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner