Grève des médecins : un service minimum est assuré dans les hôpitaux publics de Kinshasa

Prélèvements des échantillons dans un laboratoire médical. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La grève des médecins a débuté ce lundi 2 avril dans tous les hôpitaux publics de Kinshasa. Les médecins assurent un service minimum au premier jour. Ils refusent de consulter les malades et les interventions chirurgicales n’ont pas eu lieu.

A L’hôpital général de référence de Kinshasa (ex-Maman Yemo), tous les malades externes sont abandonnés à leur triste sort. Il n’y a personne pour les recevoir alors que les cabinets des médecins sont ouverts.

Un malade trouvé sur place raconte :

«On ne nous a pas reçu. Ça fait maintenant à peu près de deux heures depuis que nous sommes là. Le médecin n’est pas là, il n’y a aussi personne qui s’occupe de nous ».

C’est la même situation aux Cliniques universitaires de Kinshasa qui observe seulement un service Minimum.

A la clinique Ngaliema, comme dans d’autres hôpitaux, seuls les malades internés sont suivis par des médecins stagiaires.

Mais en cas d’urgence, ils affirment qu’ils recourent aux médecins pour travailler ensemble.

Le Dr. Pakasa Papy de l’hôpital de Kintambo indique que les médecins vont radicaliser leur grève dans dix jours si le gouvernement ne répond pas favorablement à leur cahier de charge.

Les médecins réclament le respect des promesses faites en 2011 par Adolphe Muzito, alors Premier ministre, au sujet du recrutement des jeunes médecins dans les structures hospitalières publiques.

Il ajoute qu’ils seront obligés de chasser tous les malades des hôpitaux.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner