Jean Baptiste Ntahwa : « Les propositions du barème de Mbudi n’ont pas encore été validées »

Rassemblement des fonctionnaires le 03/04/2012 à la place Golgota à Kinshasa- Gombe. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement et les syndicalistes n’ont jamais trouvé un accord sur un nouveau barème salarial. C’est ce qu’a déclaré mercredi 4 avril le ministre du budget faisant l’intérim de la Fonction Publique, Jean-Baptiste Ntahwa expliquant que l’atelier organisé samedi 31 mars sur la politique salariale n’a pas tenu compte des contraintes budgétaires.

Il réagissait aux propos des membres des syndicats de l’administration publique qui l’accusaient de s’opposer au payement du nouveau barème salarial fixé à 159 000 FC (172 USD) à l’huissier et 159 000 000 FC (1720 USD) au secrétaire général.

« Ce n’est pas un barème et donc on ne peut pas parler d’applicabilité au stade où nous sommes. C’était des propositions. Celles-ci résultent de travail de simulation qui ont été faites. Ce ne sont que des propositions qui ne sont pas encore validées à ce stade », a affirmé Jean-Baptiste Ntahwa.

Le ministre du Budget a indiqué que cet atelier n’a pas opéré des projections en vue corriger les irrégularités et les disparités dans les primes des fonctionnaires de l’Etat.

« Il y a un constat malheureux. La Fonction Publique roule à deux vitesses. Il y a des services qui bénéficient des primes et des barèmes spéciaux et d’autres pas. Je tenais d’abord qu’on puisse régler cette question. Il faut harmoniser les barèmes et les droits des primes pour sortir un barème unique et le réguler en prime spécifique », a-t-il ajouté.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner