Lubumbashi : l’OMS remet du matériel médical et informatique à ses partenaires locaux

Prélèvements des échantillons dans un laboratoire médical. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le bureau provincial de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a remis vendredi 13 avril du matériel informatique et des kits médicaux à plus de sept partenaires en santé opérant à Lubumbashi, au Katanga. Ce matériel contient entre autres des ordinateurs et des imprimantes, des kits d’accouchement, des matériels de protection et d’hygiène hospitalière. Par ce geste, l’OMS entend renforcer les capacités en matière de surveillance épidémiologique et de riposte.

Ce don de l’OMS entre dans le cadre du projet de surveillance en Afrique centrale (Survac).

Pour le coordonnateur du bureau provincial de l’OMS, Dr Tharcisse Elongo, ce projet vise le renforcement des capacités en matière de surveillance épidémiologique et de riposte.

« Surveiller, c’est suivre les tendances des maladies, en analysant les statistiques qui viennent du terrain. Dans tous ces ordinateurs, on va mettre des logiciels d’analyse, d’interprétation des données. Des logiciels qui ont même un seuil pour chaque maladie», a-t-il expliqué.

Selon ce professionnel de la santé, l’analyse de ces données permettra par exemple de détecter des situations d’épidémie afin d’entreprendre l’action appropriée.

« Au-delà de l’aspect purement d’analyse statistique, il y a tout ce qui concerne les aspects du rapport. Si vous travaillez et que vous n’êtes pas à mesure de faire la diffusion des informations par rapport à ce que vous faîtes, vous ne saurez pas documenter pour montrer ces actions aux autres», a-t-il ajouté.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner