Katanga : les frais de fonctionnement des écoles publiques ne sont pas détournés, selon le Secope

Une école à Matadi. Photo Infobascongo.net

Le directeur provincial du service de contrôle et paie des enseignants (Secope) appelle les responsables des écoles du secteur public à l’apaisement. Il affirme que les frais de fonctionnement qu’octroie la Banque mondiale aux écoles publiques de la RDC ne sont pas détournés.

Nestor Mushimi réagit aux mécontentements exprimés par certains responsables de ces établissements qui accusent le Secope détourné une partie de ces fonds.

Pour lui, les frais remis aux chefs d’établissement répondent à une clé de répartition fixée par le Secope au niveau national. Il déclare que ces frais de fonctionnement, entre 160 et 400 dollars américains, sont décaissés et comptent pour la première tranche. Ces frais varient, d’après lui, en fonction du nombre des classes par école.

La deuxième tranche ne sera versée aux écoles que si la première est bien gérée, précise-t-il. « La Banque mondiale a promis de recruter des auditeurs indépendants  pour venir voir comme l’argent sera géré. Et, c’est seulement à l’issue de cet audit que la Banque va verser la deuxième tranche restante si l’argent est bien géré », a dit Nestor Mushimi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (132)
Djugu (55)
FARDC (49)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (26)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
Caf (21)
CACH (20)
Monusco (20)