Beni : les FARDC repoussent une attaque des miliciens Maï Maï

Deux militaires de Fardc avec des armes lourdes, lors du défilé du 30 juin 2010 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les miliciens Maï Maï ont attaqué ce mardi 24avril vers 2 heures du matin, le camp militaire Ozacaf des Forces armées de la RDC situé en plein centre de la ville de Beni, province du Nord-Kivu.

Le commandant du premier secteur des FARDC basé à Beni, le colonel Eric Rwiyombere affirme que les assaillants, un groupe de miliciens Maï Maï, ont été repoussés par les militaires loyalistes.

Dans le camp militaire Ozacaf se trouve le bureau de renseignement militaire et le dépôt d’armes de la base logistique du premier secteur des FARDC.  Le colonel Rwiyombere Rurihombere déclare que les miliciens Maï Maï ont tenté de pénétrer dans ce camp avec « un objectif de sabotage ».

Selon lui, ces assaillants se sont heurtés à la résistance des FARDC postées à la garde du camp. L’échange de tirs entre assaillants et militaires loyalistes a duré une vingtaine de minutes, faisant trois blessés dont deux femmes et un enfant qui se trouvaient dans le camp.

Le responsable militaire n’a pas été en mesure de livrer un bilan côté miliciens. Selon lui, la situation est redevenue calme dans cette zone.  Il a par ailleurs indiqué que les Maï Maï ont fui vers la cité de Mangina au sud-ouest de Beni, précisant que les FARDC étaient à leur poursuite.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner