Nord-Kivu : des Maï-Maï Pareco attaquent des positions des FARDC à Kirumba, 2 morts et 3 blessés

Les FARDC en patrouille dans l’Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Deux personnes ont été tuées et trois autres grièvement blessées lundi 30 avril dans la soirée lors des attaques du camp militaire des Forces armées de la RDC de Kasalo par des éléments de Maï-Maï Pareco à Kirumba, une cité située à 26 kilomètres au nord de Kanyabayonga (Nord Kivu).

D’après des sources militaires, les assaillants sont venus de Mbuavinywa à 47 kilomètres au nord-ouest de Kanyabayonga pour tenter d’envahir les positions des militaires de l’armée régulière.

Parmi les victimes, une femme et son enfant, ont été tuées par des bombes lancées par des insurgés lorsqu’ils fuyaient les représailles des FARDC, précisent les mêmes sources.

Les blessés sont comptés dans les rangs des Maï-Maï. Ils ont été internés à l’hôpital général de Kaina, ajoutent-elles.

En territoire de Walikale, la population se déplace vers Nuriki après le départ des militaires depuis deux jours. Selon des activistes des droits de l’homme, elle fuie l’insécurité causée par des groupes armés dans cette région.

Les mêmes sources militaires ont affirmé que le calme est revenu dans la cité de Kirumba.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner