Mambassa: les ONGDH accusent la milice Simba de tuer la population civile

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Un groupe d’Ongs nationales de défense des droits de l’Homme ont saisi, samedi 26 mai, l’auditeur militaire de garnison de Bunia sur des exactions de la milice armée Simba et son chef, un certain Morgan, dans le groupement de Bakaeko, en territoire de Mambassa (Province Orientale).

Selon des sources locales, ces hommes en armes excellent notamment avec de tueries en masse et des viols des femmes en plein air et pillages des biens de la population.

Etienne Nzadi, de la Fédération des jeunes pour la paix mondiale, indique que leurs organisations avaient déjà saisi des autorités locales sur ces faits mais en vain et elles ne comptent pas baisser pavillon.

«Nous ne devons pas restés indifférents de ce qui se passe. Ca fait déjà deux fois que nous avons écrit aux autorités sans obtenir gain de cause. Ce groupe armé qui a pris la population en otage dans les collectivités de Babila et Babombi, dans le groupement de Bakaeko dans les villages de Pangoyi, Itembo et Azoko», a-t-il déclaré.

Etienne Nzadi a indiqué qu’il y a des populations qui se déplacent des villages vers Mambassa-centre où ils vivent difficilement à la belle étoile, sans eau et sans nourriture.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner