Kikwit : recrudescence de la drépanocytose, « SS Assistance » demande l’aide du gouvernement

Une vue du bâtiment abritant le cabinet du ministre de la santé de la RDC, le long du boulevard du 30 juin à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le Centre de santé « SS Assistance » a rapporté mercredi 13 juin que les cas de drépanocytose ou anémie SS ont considérablement augmenté à Kikwit et ses environs, dans le Bandundu. Plus de mille cas sont actuellement pris en charge dans ce centre, au siège de l’Association des handicapés physique de Kikwit. Selon les responsables de ce centre, l’intervention du Programme National de Lutte contre la drépanocytose (PNLD) s’avère nécessaire pour combattre cette maladie.

Le Dr Paulin Kiyankay, superviseur de ce centre, affirme que les autorités administratives devraient exiger des futurs mariés les résultats du test d’Emel ou d’électrophorèse avant la délivrance de tout document officiel de mariage civil.

Pour lui, cela pourrait aider à la réduction du taux de naissances des enfants SS en limitant les mariages à risque ou les mariages consanguins.

Le meilleur traitement reste la prévention, a souligné le Dr Kiyankay, qui préconise par conséquent le renforcement de l’éducation dans les ménages, les écoles et les églises.

Il plaide aussi auprès des partenaires pour que soit financé le dépistage volontaire systématique de la population pour contrer ce qu’il appelle la «maladie de l’ignorance, de la souffrance et même orpheline».

Le centre SS Assistance, dont le promoteur est le père jésuite Henri de la Kethule, est le seul parmi les hôpitaux et centres de sante de Bandundu-Sud à disposer d’un appareil d’électrophorèse pour le test fiable de cette maladie.

Ce centre traite et assure l’éducation sanitaire des enfants SS et de leurs parents pour éviter des crises de drépanocytose.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner