Katanga : les enfants déplacés du camp de Mulange-Rail manquent d'eau et de médicaments

Les déplacés dans le village Mulunge rail à Kalemie au Katanga (Juin 2012) Ph. Radio Okapi/François-Xavier Mybe

Des dizaines d’enfants du camp de déplacés de Mulange-rail à une vingtaine de Kilomètres au sud-ouest de Kalemie dans le Katanga vivent dans des conditions difficiles. Ils manquent d’eaux, de médicaments et de vivres. Ces enfants ainsi que leurs parents ont  fui les affrontements entre le groupe Maï-Maï du chef de guerre Gédéon et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans le secteur de Shamwana au Territoire de Manono.

Les enfants abandonnés et ceux qui ont fui la guerre les atrocités de la guerre cohabitent dans le camp de déplacés de Mulange-Rail. Selon les acteurs humanitaires, en avril 2011, une trentaine d’enfants y ont été abandonnés.

David Ilunga est âgé de quatre ans et demi. Il a fui des combats entre les Maï-Maï et les militaires dans le village de Monga à 150 kilomètre à l’est de Manono. Il est arrivé au camp des déplacés de Mulange-rail après 450 kilomètres de marche avec son oncle pour atteindre la ville de Kalemie. Les autres membres de sa famille ont été tués pendant les combats.

Actuellement David Ilunga et son oncle vivent au camp de déplacés de Mulange, espérant que la sécurité soit restaurée dans sa région d’origine.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner