Nord-Kivu: les chefs coutumiers déplorent les conditions de vie des déplacés de Katoyi

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Des milliers de déplacés fuyant des combats entre groupes armés dans le secteur de Katoyi, en territoire de Masisi (Nord-Kivu) sont sans assistance depuis plusieurs jours.

Les responsables coutumiers de ce secteur du Nord-Kivu déplorent que toutes les structures de santé aient été pillées, incendiées, ou transformées en quartiers généraux par les différents belligérants.

Ces responsables traditionnels indiquent également que les populations déplacées sont victimes de plusieurs maladies dont le paludisme, la diarrhée et la dysenterie amibienne.

Le  chef de poste d’encadrement administratif de Katoyi, Habimana Kabera, l’a déclaré dans un entretien à Radio Okapi :

«Les déplacés sont éparpillés. Il est difficile de les compter parce qu’ils sont nombreux et occupent des vaste espaces. Les uns viennent du Sud-Kivu en provenance de Rumbishi et se dirigent vers les secteurs de Nyambishi, Ngungu et Rubirantaka. Vous pouvez parcourir plus de 50 km et dans toutes les localités les déplacés sont visibles dans des familles d’accueil».

Tout le personnel  soignant affecté dans le secteur de Katoyi et Ufamando I, a fui les combats entre groupes armés vers centre, le chef-lieu du territoire.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner