Kinshasa : un réseau de voleurs à la tire essaime les arrêts de bus

Des kinois attendant le transport en commun le 21/05/2012 sur le boulévard du 30 juin à Kinshasa, lors d’une grève des transporteurs privés de la capitale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un réseau de voleurs à la tire ou à l’arrachée essaime les arrêts de bus dans la ville de Kinshasa, dépouillant les passagers qui se bousculent pour prendre place dans les véhicules de transport en commun. Ils subtilisent téléphones portables, argent et autres biens de valeurs à leurs propriétaires, trop occupés à se disputer les places dans les taxis et bus. Certains voleurs, plus audacieux, arrachent leurs biens aux passants avant de disparaître en courant.

D’après des témoignages recueillis par Radio Okapi, ce vendredi 31 août, ces voleurs, qui semblent être bien organisés, pullulent dans différents carrefours, tels le Rond-point Ngaba, ou la place de l’Université pédagogique du Congo (UPN) dans la commune de Ngaliema.

Selon un changeur de monnaie ou cambiste, la bande de voleurs qui sévit à l’UPN possède «un gouvernement bien organisé et structuré».

Cet opérateur économique témoigne:

«Ils ont un président qui circule dan la ville. Nous l’avons vu, il y a quatre jours, lors du décès d’un des leurs. Leur chef était habillé en toge noire et les autres étaient en toges blanches. Et ça m’a étonné que même des filles en fassent partie».

D’autres observateurs vont jusqu’à accuser des éléments de la Police nationale congolaise (PNC) d’être de mèche avec ces voleurs, avec qui ils se partagent le butin de leurs différents larcins.

De son côté, le major Martin Nzundu, commandant du commissariat de la police à l’UPN, entré en fonction depuis peu, affirme que les parkings de bus ont été réorganisé en vue de barrer la route à ces voleurs.

« Nous sommes en train de mettre de l’ordre. Vous voyez que tous les véhicules sont dans les différents parkings reconnus par l’ACCo [Association des chauffeurs du Congo], et c’est difficile que les vols s’opèrent maintenant», a-t-il indiqué.

La police affirme disposer de moyens conséquents pour lutter contre ces voleurs et promet des les traquer.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Justice populaire à Kindu : 3 voleurs arrêtés en une semaine

Katanga : un voleur brûlé vif par les habitants du quartier Taba Congo

Kinshasa: des voleurs armés dépouillent des habitants de Righini

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner