Sud-Kivu: les FARDC ont tué une dizaine de Maï-Maï proches de Mayele à Fizi

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont tué une dizaine de Maï-Maï proches du colonel réfractaire Mayele au cours des opérations qu’elles ont lancées, début septembre, dans le secteur de Tanganyika, en territoire de Fizi (Sud-Kivu). Le commandant des opérations du 1004è régiment des FARDC indique que des munitions de guerre ont été récupérées et quelques  militaires ont été blessés.

Selon ce commandant des FARDC, les assaillants dont les miliciens étaient regroupés et très visibles dans les hauteurs de la localité de Mboko se sont finalement retirés vers les hauts plateaux.

Il a affirmé que les collines surplombant les cités de Mboko, Abeka et Swima, jadis occupées par les miliciens sont dégagées.

«Certains de ces assaillants ont caché leurs uniformes dans la forêt et se font passer pour des civils mais nous avons réussi à arrêter quelques uns pendant les patrouilles », a déclaré le commandant de 1004è régiment des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner