RDC : le député Jean-Lucien Busa demande l’interpellation du Premier ministre Matata Ponyo

Une vue d’ensemble de quelques membres du gouvernement de la RDC ce 27/04/2011 au palais du peuple siège du parlement, lors de l’interpélation de certains ministres à l’assemblé nationale Radio Okapi Ph. John Bompengo

Le député national, Jean-Lucien Busa a adressé, mardi 25 septembre, une lettre au bureau de l’Assemblée nationale pour demander l’interpellation du Premier ministre Augustin Matata Ponyo. L’élu de Budjala a indiqué dans cette correspondance les questions qu’il adresse à Matata Ponyo. Elles concernent notamment la sécurité dans l’Est de la RDC et l’économie nationale.

Les questions sécuritaires et économiques seront au centre de cette interpellation si elle est acceptée par la plénière. Jean-Lucien Busa estime que ces secteurs restent dépendant des influences politiques en RDC.

Il fustige l’existence de ce qu’il considère comme des structures de gestion des affaires publiques parallèles au gouvernement.

«Qu’est ce que la Troïka ? Un gouvernement bis pendant que  il y a un gouvernement avec chaque ministre compétent. Qu’est ce que la troïka vient faire dans la décision de l’ensemble du gouvernement ? Est-ce une structure à la marge des services publics de l’Etat » s’indigne Jean-Lucien Busa, promettant d’apporter des preuves pour le démontrer.

La Troïka réunit les ministres de Budget, Finances et les dirigeants de la Banque centrale du Congo autour Premier ministre. Cette structure se réunit une fois la semaine pour évaluer les réformes à mener dans les secteurs de l’économie et des finances.

Le député national affirme qu’il a choisi d’interpeller le premier ministre afin que celui-ci réponde aux préoccupations que la population a émises lors des journées parlementaires ouvertes que son parti, le Mouvement de Libération du Congo (MLC) a organisé début septembre à Kinshasa pendant les vacances parlementaires.

La demande de Jean-Lucien Busa doit passer au vote dans les huit jours.

Le député de l’opposition espère que les députés de la majorité présidentiel votera « pour ». Il estime que le premier ministre doit prendre cette interpellation comme une opportunité de démontrer au peuple qu’il est à la hauteur de sa tâche.

L’interpellation de Jean-Lucien Busa devra porter sur les questions suivantes :

  • La sécurité ;
  • La production ;
  • Les industries ;
  • L’emploi ;
  • Le pouvoir d’achat des congolais ;
  • La politique budgétaire ;
  • La décentralisation ;
  • La lutte contre la corruption ;
  • La politique de développement ;
  • L’enseignement, la déserte en eau et en électricité et le domaine de l’habitat ;
  • La justice et les droits de l’Homme.

Lire aussi sur radiookapi.net : 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner