RDC-Rwanda : le Congo et Sao Tomé demandent la mise en place de la force internationale

Une vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les présidents Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville et Manuel Pinto Da Costa de Sao Tomé et Principe demandent la mise en place de la  force internationale neutre à la frontiere entre la RDC et le Rwanda. Les deux chefs d’Etats l’ont signifié dans un communiqué conjoint rendu public, le samedi 6 octobre à l’issue d’une visite de 72 heures que le président de Sao Tomé et principe a effectué à Brazzaville, la capitale congolaise. Les deux présidents ont exprimé leur vive préoccupation suite à la crise qui prévaut à l’Est de la République démocratique du Congo.

Le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso et celui de Sao Tomé et Principe, Manuel Pinto Da Costa se sont entretenus sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC. Les deux chefs d’Etat demandent la mise en application des initiatives prises pour le retour de la paix dans l’Est de la RDC dans le cadre de la conférence internationale des pays des Grands Lacs.  Ils ont évoqué la décision de mettre en place une force internationale à l’Est de la RDC  prise en septembre dernier à Goma dans le Nord-Kivu.

Il est prévu que la force internationale neutre soit déployée le long de la frontière entre la RDC et le Rwanda. L’équipe militaire d’évaluation devra être composée d’au moins deux experts militaires de chacun des 11 Etats membres de la CIRGL.

Le président Pinto Da Costa  s’est aussi dit préoccupé par la situation politico-militaire qui prévaut au Mali. Les deux présidents ont, par ailleurs, manifesté leur disponibilité à relancer les travaux de la conférence internationale des pays du Golf de guinée afin de prévenir la sécurité maritime dans la  sous- région de l’Afrique centrale.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner