RDC: Pierre Chalupa condamné à 4 ans de prison pour faux et usage de faux

L’opposant Jacques Pierre Chalupa au quartier général de la Monusco à Kinshasa en 2010

Le Tribunal de paix de Kinshasa/Ngaliema a condamné, samedi 6 octobre, à quatre ans d’emprisonnement l’ancien député Pierre-Jacques Chalupa. Le président du parti de l’opposition Action pour la démocratie et le développement au Congo (ADD Congo) était poursuivi pour détention d’une fausse attestation d’acquisition de la nationalité congolaise, d’une fausse carte d’électeur et d’un faux passeport congolais.

Les avocats de l’accusé contestent cet arrêt du tribunal affirmant qu’il s’attendait à un acquittement parce que les faits ne reposaient sur aucun élément fiable. Ils estiment que cette peine est lourde et ne peut être justifiée que par sa position politique. Ils promettent d’interjeter appel.

Au cours de l’audience foraine du jeudi 2 août, un des avocats de Chalupa, Me Kabengela Ilunga, a également affirmé que le ministère public n’a pas pu prouver que Chalupa détient un faux passeport congolais et une fausse carte d’électeur.

Le tribunal de paix de Ngaliema a inculpé le directeur des services de chancellerie au ministère de la Justice, Selumbe, pour faux. Selon le ministère public, c’est lui qui aurait délivré à Pierre-Jacques Chalupa l’attestation déclarative de la nationalité congolaise. Document qui lui a permis d’obtenir un passeport et de se présenter aux législatives de 2006 et 2011.

Chalupa,64 ans, est emprisonné à la prison centrale de Makala depuis le 2 février 2012, après les élections législatives et présidentielle. Il a été élu député en 2006 avant d’être invalidé en 2007 après recomptage des voix. En 2011, il s’est présenté aux législatives mais n’a pas été élu.

L’ONG de défense de droits de l’Homme, la Voix de sans voix (VSV) qualifie cette arrestation de « harcèlement des opposants » en RDC. L’épouse de Chalupa, Mireille Akamia Chalupa, a déclaré que son époux a été arrêté à cause de ses convictions politiques. Elle a affirmé que son époux est un Congolais né en RDC de parents congolais et n’a jamais contracté une double nationalité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Procès Chalupa: débat houleux sur la détention du prévenu

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner