Kisangani : 24 détenus blessés dans une bagarre à la prison centrale

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Vingt quatre détenus de la prison centrale de Kisangani ont été blessés par des projectiles dont une dizaine grièvement dans une bagarre qui a opposé, dimanche 14 octobre, un détenu civil et un prisonnier militaire dans cet établissement de détention de la Province Orientale.

Selon les responsables de la prison centrale de Kisangani, tout a commencé dimanche en fin d’après-midi lorsqu’un détenu civil réputé dans le milieu de l’escroquerie a confié un faux diamant à une femme en échange de 400 dollars américains. Après expertise, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un caillou sans valeur. La femme est revenue à la prison pour récupérer son argent. Mais le détenu n’a pas voulu le lui rendre, encouragé par d’autres prisonniers.

Un détenu militaire, qui fut colonel au sein des Force armées de la RDC (FARDC), a voulu persuader le prisonnier accusé d’escroquerie de rendre l’argent à sa victime. Mais le responsable des détenus ainsi que d’autres prisonniers ont pris sa défense. Les détenus en sont venus aux mains. Des jets de pierres s’en sont suivis.

La situation est revenue à la normale après l’intervention de la police qui a tiré en l’air des coups de feu dissuasifs. Le bilan de cette bagarre fait état de 18 blessés parmi les détenus militaires et 6 parmi les détenus civils.

Selon le médecin traitant des prisonniers, une dizaine de détenus blessés présentent des cas de traumatisme crânien. Ceux-ci nécessitent un transfert dans un hôpital de référence car l’infirmerie de la prison ne réunit pas les conditions pour des soins appropriés, a-t-il ajouté.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner