Goma: le comité estudiantin exige aux nouveaux inscrits de l’argent pour échapper au bizutage

Une vue du bâtiment abritant le Campus Universitaire du Lac ce 7/03/2011 à Goma(RDC). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans les institutions supérieures et universitaires de Goma dans le Nord-Kivu, les comités estudiantins exigent aux nouveaux étudiants de payer des frais pour leur intégration. Les frais vont de 5 à 15 dollars américains selon les institutions. Les comités de gestion désapprouvent cette pratique. De leurs cotés, les comités estudiantins expliquent que cet argent leur sert à mener les campagnes électorales des comités estudiantins dans les universités.

Les frais exigés aux étudiants les exemptent de l’initiation à la vie universitaire appelée bizutage ou «  bleusaille ». Ces frais d’intégration sont imposés par les comités des étudiants au sein des universités et institutions supérieures de Goma, y compris dans les institutions où la « bleusaille » est bannie.

Les comités des étudiants de Goma indiquent que ces frais constituent une manière, pour eux, de récupérer les fonds investis dans la campagne électorale pour le poste de président des étudiants. Ces frais, disent-ils, varient entre 500 et 1000 dollars américains. Ces comités demandent d’ailleurs la suppression des campagnes électorales à la base de la perception de ces frais.

Cependant, si on considère une institution qui compte 500 nouveaux étudiants, et dans laquelle les frais d’intégration sont fixés à 15 dollars, le comité des étudiants perçoit 7500 dollars.

Les parents des étudiants exigent que cette question soit traitée avec rigueur. Mais, les comités de gestion de ces institutions qui désapprouvent cette attitude, se retrouvent pour la plupart désarmés et laissent faire au grand damne des parents :

« Si un parent paie les 20 dollars de frais d’inscription par tranche, et si les étudiants y  rajoutent des frais; nous ne sommes plus dans un monde» se plaint Faustin Chiza, assistant à l’Institut supérieur d’informatique et de gestion.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner