Nord-Kivu : le M23 libère des footballeurs de Beni qu’ils avaient pris en otage

Carte de Beni, Nord-Kivu (RDC)

Cinquante-quatre joueurs et membres des staffs techniques des équipes de Beni sport et l’Amical club Capaco pris en otage mardi 23 octobre dans la matinée par les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) ont été libérés le même jour après des négociations entre les dirigeants des ces deux clubs de l’entente urbaine de Beni et les rebelles.

Selon des sources locales, les deux équipes rentraient à Beni après avoir participé à la phase finale des éliminatoires de la coupe du Congo de football jouée à Goma lorsqu’ils ont été interceptés par les rebelles. Ces derniers ont reproché à la délégation de ces deux clubs d’avoir utilisé comme moyen de transport des bus appartenant à un général des Forces armées de la RDC, dont l’identité n’a pas été révélée.

Les rebelles du M23 ont intercepté le convoi des footballeurs sur leur chemin de retour au niveau de Rugari, une localité située à une vingtaine de kilomètres au Nord-est de la ville de Goma. Ils ont ensuite conduit tous les membres de la délégation au camp militaire de Rumangabo, à 20 kilomètres au Nord-est de Goma, indiquent des témoins. Les otages ont été libérés en fin d’après-midi après une intervention des responsables de la Mission de l’Onu pour la stabilisation en RDC (Monusco).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner