RDC: les matières plastiques ne menacent pas la centrale d’Inga, selon la Snel

Vue aérienne du barrage hydroélectrique Inga 2 (SNEL). Sur cette photo: le canal, le barrage, les conduites forcées, et la centrale (2005)

Les contenants en plastic ne représentent aucun danger pour la centrale hydroélectrique d’Inga, dans le Bas-Congo, ont affirmé, mardi 6 novembre, les techniciens de la Société nationale d’électricité (Snel), en réaction aux craintes formulées par le ministre de l’Industrie, Remy Musungayi. Ce dernier avait affirmé que ces sacs et bouteilles en plastic, non dégradables, ont pollué le fleuve Congo et risquaient d’altérer son débit, mettant ainsi en péril le barrage d’Inga.

S’exprimant la semaine dernière devant les sénateurs, le ministre Remy Musungayi s’était inquiété que toutes les rivières de Kinshasa drainent quotidiennement des sacs et bouteilles en plastic, occasionnant, selon lui, des inondations dans plusieurs quartiers de la capitale.

Toujours selon lui, le fleuve Congo est aussi pollué par ces contenants non dégradables, ce qui risque d’altérer son débit et mettre en péril le barrage d’Inga.

D’où la nécessité, selon le ministre, d’interdire l’importation et la fabrication des sacs et autres contenants en plastic sur toute l’étendue de la RDC.

S’exprimant sous couvert de l’anonymat, des techniciens de la Snel affectés à cette centrale hydroélectrique ont affirmé, par contre, que cette pollution du fleuve ne peut mettre en péril le barrage.

Selon eux, Inga a été construit de manière à ne pas permettre aux immondices drainés par le fleuve de nuire à son fonctionnement normal.

Seul l’étiage peut entrainer la baisse de production ou l’arrêt des machines de la centrale, ont-ils précisé.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Katanga: des déchets toxiques et la pêche artisanale menacent le lac Kyangalele

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (70)
élection (63)
FARDC (49)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (32)
ADF (32)
FCC (29)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (22)
Linafoot (20)
Mazembe (19)