Katanga: la population de Kyolo vit en brousse depuis une semaine

Une famille de pygmées dans un centre des Refugiés de Dongo(RDC) à Betou(RCA) le 18/11/2009. Ph. Don John Bompengo

Le député national élu du territoire de Malemba Nkulu (Katanga), Edmond Kibawa, a demandé mardi 20 novembre aux habitants de la localité de Kyolo de regagner leurs domiciles. Ils se sont réfugiés dans la brousse depuis une semaine fuyant une attaque de miliciens Maï-Maï.

Malgré l’arrivée des militaires pour les sécuriser, ces habitants hésitent. Ils préfèrent rester dans la forêt malgré les morsures des serpents et les maladies.

Des sources sur place affirment que quatre personnes sont déjà décédées en brousse dont deux enfants par manque des médicaments et deux autres par des morsures des serpents.

«La présence des militaires a encore créé la panique à Kyolo. Il y a une sorte de drame humanitaire à huis clos, décès des populations non soignées cachée en brousse, cas des morsures des serpents et des enfants qui meurent des maladies infantiles», a déploré le député Edmond Kibawa.

Ecoles, boutiques et dispensaires sont fermés.

Au mois d’août dernier, la population de cette partie du Katanga était victime des éléphants du parc d’Upemba qui dévastaient champs et maisons.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner