Kampala: le début des négociations entre le gouvernement de la RDC et le M23 reporté

(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l’Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers

Le début des négociations entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23, prévu ce vendredi 7 décembre à Kampala (Ouganda), pourrait avoir lieu dimanche 9 décembre. La délégation des rebelles partie depuis ce matin pour la capitale ougandaise serait encore en route, a affirmé son président, Jean-Marie Runiga, cité par l’AFP. Elle n’est pas encore visible a Munyonyo Commonwealth Resort, cadre devant recueillir toutes les parties concernées pour les pourparlers

«Je ne suis pas sûr de quand exactement les négociations commenceront. Peut-être dimanche», a déclaré le coordonnateur politique de la rébellion du M23.

La délégation de Kinshasa, conduite par le ministre des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda Tunga Mulongo, est présente à Kampala depuis mercredi.

La délégation congolaise est aussi composée du vice-président de l’assemblée nationale Charles Muando Nsimba, de deux présidents de la société civile des provinces des Nord et Sud-Kivu, de l’opposition représentée par Christian Badibangi et Francois Mwamba.

L’Abbé Apollinaire Malu Malu est aussi de la délégation mais il conduit le groupe des experts. Le président du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), parti politique est aussi de la partie.

Jeudi, le porte-parole du gouvernement ougandais, Fred Opolot, avait déclaré à la presse que les discussions devraient débuter ce vendredi tout en précisant qu’elles porteraient en premier lieu sur les modalités techniques des négociations à venir et à la présence ou non des observateurs.

Kabila en Tanzanie

Le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila est attendu à Dar es Salaam, en Tanzanie, où il devra prendre part avec le président sud-africain Jacob Zuma à un sommet de la SADC consacré à la crise sécuritaire dans l’Est de la RDC.

Cette rencontre regroupera la troïka de la défense de la SADC composée de l’Afrique du Sud, de l’Angola et de la Tanzanie. Et dirigée par ce dernier pays.

Les chefs d’Etat du Mozambique, du Botswana et du Malawi, membres de la troïka politique de la SADC seront également présents à Dar es Salaam.

En août dernier, une vingtaine d’officiers militaires des pays de la SADC avaient séjourné à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, où ils avaient visité des positions des Forces armées de la RDC à Kibati et Kibumba, à proximité des localités occupées par les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23).

A l’issue d’une rencontre avec le chef de bureau de la Monusco à Goma, le lieutenant-général Mguebi, de l’armée sud-africaine qui avait conduit la délégation, avait déclaré que la mission confiée à sa délégation consistait à «évaluer la situation sécuritaire et en faire rapport », sans plus de précision.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (97)
RDC (89)
Ceni (85)
Elections (77)
élection (53)
FARDC (43)
Beni (41)
Monusco (40)
ADF (26)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (23)
Léopards (21)