Des parlementaires belges proposent la création d’un espace de dialogue entre les deux Congo et le Rwanda

(De g.à.d): Le président congolais Joseph Kabila et son homologue du Congo Brazzaville Denis Sassou Nguesso, le 1er décembre 2012 à Kinshasa. Ph. www.presidentrdc.cd

Des membres du Parlement belge ont discuté, jeudi 6 décembre, avec le président de l’Assemblée nationale du Congo Brazzaville, Justin Koumba, de la création d’un espace de concertation pour gérer les questions sécuritaires entre la RDC, le Congo et le Rwanda. L’ambassadeur belge à Brazzaville, Jan de Bruyne, qui a conduit la délégation belge affirme que cet espace de concertation permettra d’éviter les soupçons entre les trois Etats qui s’échangeront mutuellement des informations nécessaires pour leur sécurité.

Le diplomate belge a assuré que si les trois pays se mettaient d’accord, la proposition serait soutenue par l’Awepa, association des parlementaires européens pour l’Afrique. Le président de l’Assemblée nationale du Congo-Brazzaville a approuvé la proposition.

Cette initiative intervient alors que la RDC accuse le Rwanda de soutenir les rebelles du M23 qui sévit actuellement dans la province du Nord-Kivu.

En visite à Kigali le 25 novembre dernier, le président du Congo Brazzaville a publié un communiqué conjoint avec son homologue rwandais invitant le M23 et le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) « à mettre en œuvre les conclusions de la réunion de Kampala ».

Au cours de leur dernier sommet à Kampala, les chefs d’Etat des Grands lacs avaient exigé au M23 de se retirer de la ville de Goma qu’ils occupaient alors. Depuis, ces rebelles ont quitté la ville et doivent entamer un dialogue avec le gouvernement congolais.

La RDC accusait dans un passé récent le Congo-Brazzaville d’abriter d’anciens militaires qui tentent de déstabiliser le régime de Kinshasa.  Ce que Brazzaville  a toujours rejeté. Lors de la session de la commission mixte spéciale défense et sécurité de deux pays, tenue à Kinshasa les 9 et 10 mars 2011, le ministre de l’Intérieur du Congo Brazzaville, Zéphirin Mbulu a affirmé que son pays continuera à œuvrer pour la coexistence pacifique entre les deux pays et qu’il ne servira jamais de base arrière à la déstabilisation des pays voisins.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner