Lubumbashi: le commandant de la police de protection de la femme rappelle ses hommes à l’ordre

Raus de la police nationale à Matadi

Le major Augustin Tshibangu, commandant de l’unité de la police de protection de la femme et de l’enfant de la ville de Lubumbashi (Katanga), a appelé ses éléments au strict respect des missions dévolues à cette unité. Des hôteliers et des tenanciers des débits de boissons accusent les policiers de les tracasser.

Dans un entretien  accordé mardi 18 décembre à Radio Okapi, le major Augustin Tshibangu a encouragé les personnes lésées à dénoncer tout cas de tracasserie perpétré par les policiers de son unité.

Il affirme avoir rappelé à ses hommes de veiller à ce que les mineurs n’accèdent pas dans les hôtels comme la loi l’interdit.

« La seule chose que nous pouvons faire sur terrain, c’est de voir si un mineur ou une mineure est entraîné dans les débits de boissons ou dans un  hôtel par un adulte. A ce moment là, la police de protection peut agir sans problème. », a précisé l’officier de police.

Le major Augustin Tshibangu, a par ailleurs invité les hôteliers et les tenanciers des débits de boissons à la vigilance, leur recommandant de n’admettre que pour besoin d’inspection que les policiers munis de leurs bulletins de service.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)